NUIT BLANCHE de Nicolas Druart

Si je devais résumer en une phrase, je dirais que si le Mal existe, Archibald Tourmenteur en est l’incarnation.

Qui de mieux placer qu’un infirmier pour écrire un polar sanglant dans un centre hospitalier ?

Oui car c’est Nicolas Druart, infirmier  non loin de Toulouse qui livre ici son premier livre et c’est une belle réussite!!! D’ailleurs, Nuit blanche a obtenu le Prix du suspense psychologique 2ème édition 2018 et a été remarqué par un des maîtres du suspense Frank Thilliez.

L’histoire parle de

Saint-Florentin, trois milles deux cents habitants répartis dans un isthme, encerclés par le Lot.
Un hôpital reclus dans les bois et une tempête qui déferle sur le village.
Julie est interne dans un des services du centre hospitalier et n’aspire qu’à une seule chose, une nuit de garde calme.
Mais l’arrivée d’un nouveau patient vient bouleverser ses projets.
Un homme plongé dans le coma, escorté par deux gendarmes, va perturber la quiétude du centre hospitalier.
Aussitôt après son admission, les tragédies s’enchaînent.
Une nuit d’enfer se profile.

Mon avis

L’histoire débute un soir d’avril qui jusque là semblait être un soir comme les autres. Julie s’apprête à faire sa nuit de garde et elle espère que cela se déroulera le plus tranquillement possible or elle est bien loin d’imaginer ce qui va se passer.

Une tempête se lève, rompant les lignes téléphoniques, décimant les arbres sur les routes et isolant tout un corps médical et ses patients. Des pans entiers de terrains glissent sur les routes et rendent tout échappatoire  impossible,  la communication avec le monde extérieur est totalement coupée et le premier cadavre fait son apparition. Les infirmiers de nuit gardent leur calme et font face courageusement face à la situation, jusqu’à ce que Julie leur rappelle que le dernier transfert effectué en fin de soirée concerne un tueur en série: Archibald Tourmenteur et qu’il est ici dans une chambre, dans le coma..

Le nom du personnage est très bien choisi car le lecteur sera tourmenté par cet Archibald: est-ce bien lui qui commet ses crimes? Est-ce quelqu’un de l’équipe médicale ? Est-ce un autre patient? Le doute est semé …

Nous sommes dans un huit clos, l’ histoire se déroule une nuit , dans un seul et même lieu. On pourrait croire que l’on va vite tourner en rond et pourtant l’hôpital est grand, profond, sombre et plein de surprises.

On est rapidement happé par l’intrigue et nos repères de lecteur sont mis à rude épreuve. La tension est palpable et rapidement tous les protagonistes sont suspects. Le nombre de cadavres ne cesse de s’allonger et on se demande quand est-ce que cela va prendre fin.

Totalement pris dans ce thriller et piégé dans cette lecture comme ces infirmiers le sont dans cet hôpital, on cherche nous aussi à trouver une issue , à respirer car chaque page tournée est sujette à la découverte d’un nouveau mort. C’est fort, C’est palpitant, le style est nerveux et poignant.

L’histoire alterne les passages relatant cette nuit intense et effroyable avec la découverte du journal écrit par le psychiatre de Archibald Tourmenteur. On apprend petit à petit quelques informations sur cet homme, on pense percevoir qui il est vraiment, mais les indices sont donnés au compte-goutte et réglés d’une main de maître par un auteur infirmier habitué à doser ses perfusions.

Alors oui, foncez!!! Foncez!!! Enfermez-vous, vous aussi entre ces pages , là où vous trouverez cet hôpital reclus et cette tension palpable.

 

Publicités

Une réflexion sur “NUIT BLANCHE de Nicolas Druart

  1. brindille33 dit :

    Assez dubitative au début quant aux personnages féminins, je dois admettre que cet auteur à du talent. J’ai lu le livre en 24h. Un huis clos qui ne lasse pas. Quelques longueurs inutiles au début. Voulues ? Peut-être. Le scénario original. Accrocheur, addictif. L’envie de savoir ne m’a pas lâchée. Jusqu’à la dernière page digne d’une belle chute pour un grand auteur en devenir. Ce que j’espère pour lui. J’attends l’écrit suivant pour confirmation. Un livre qui retourne les neurones et met de l’action dans un espace restreint. Pourrait être facilement adapté à l’écran.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s